Demander une démo
    Demander une démo
    Blog Post

    Combien de temps votre parcours d'intégration devrait-il durer ?

    Un bon onboarding constitue la pierre angulaire de l'expérience vécue par les nouveaux employés. Mais combien de temps le processus d'onboarding doit-il durer pour qu'il soit efficace ? Et que se passe-t-il lorsque la durée idéale n'est pas appliquée ?

    Nous avons tous vu les chiffres. Un onboarding efficace suscite un impact important sur les métriques clés du personnel de votre organisation (de leur degré d'engagement à leur niveau de productivité) et peut même avoir sur le long terme des répercussions sur la rétention des employés..

    Le fait est que l'onboarding peut dans un certain sens être comparé à un traitement par antibiotiques. Je m'explique : en effet, tout comme les antibiotiques, l'onboarding s'avère plus efficace si vous continuez le processus pendant une période de temps spécifique.

    Et même si raccourcir le parcours d'intégration de vos nouvelles recrues n'aboutira pas en un tas de super-bactéries qui résistent à l'onboarding, cela affectera SANS AUCUN DOUTE sur le long terme la rétention et la réussite des nouveaux employés. 

    En tenant compte de cette donnée, explorons les durées les plus courantes des programmes d'onboarding et découvrons une fois pour toute à quoi ressemble la chronologie d'un processus d'intégration parfait !

    Cross_Circle_01 1 semaine : Une semaine, et voilà c'est tout


    Notre enquête sur l'onboarding a révélé que 14 % des organisations disposent d'un programme d'intégration qui ne dure qu'une semaine.

    Les avantages
    Un programme d'une semaine représente un investissement très faible du point de vue des ressources humaines, de sorte que l'équipe RH aura plus de temps pour se concentrer sur d'autres tâches.

    Les inconvénients
    Un programme d'une semaine est totalement inefficace. Un tel programme n'offre même pas le soutien minimum requis pour mettre en place une nouvelle recrue avec de bonnes chances de réussite et les métriques de votre personnel en souffriront.

    Bien qu'un programme d'une semaine puisse sembler attrayant (en particulier pour les organisations qui emploient en masse des employés en début de carrière), il s'agit tout simplement d'un mauvais investissement de la part d'une entreprise.

    Sur le long terme, il est probable que vous perdiez de nombreux nouveaux employés et compte tenu du coût élevé de l'embauche, même pour des postes soi disant « non qualifiés », c'est de l'argent jeté par les fenêtres !

    Search_Circle_01 1 mois : A pour l'effort


    Une période d'un mois constitue la durée la plus courante d'un programme d'onboarding, avec 38 % des nouvelles recrues indiquant que leur parcours d'intégration s'est écoulé après environ 30 jours.

    Les avantages
    1 mois d'activités d'onboarding équipera les nouvelles recrues avec une compréhension de base de leur rôle et du fonctionnement de votre organisation. Si un tel programme est bien implémenté, il devrait également leur fournir l'opportunité d'établir une bonne connexion sociale avec leur équipe de travail proprement dite et leur réseau plus large de collègues.

    Les inconvénients
    Un parcours d'intégration qui s'arrête au bout d'un mois n'aide guère les participants à s'intégrer pleinement dans l'organisation. Contrairement à un programme formel plus long, un tel parcours ne parvient pas à fournir des opportunités de mentorat et de développement.

    Un programme d'une durée d'un mois est un très bon point de départ. Mais il y a tellement plus à gagner d'une période d'onboarding plus longue. C'est un peu comme courir un marathon, et renoncer à un kilomètre de la ligne d'arrivée : l'exploit est plus qu'admirable, mais l'objectif final n'est pas atteint !

    Full_Size_Heart 3-6 mois : Le « sweet spot »


    Un parcours d'intégration d'une durée de 3 à 6 mois, c'est ce que nous aimons appeler chez Talmundo le « sweet spot ». Malheureusement, seulement 29 % des nouvelles recrues ont la chance de faire l'expérience d'un parcours qui rentre dans cette catégorie.

    Les avantages
    Un parcours d'une durée de 3 à 6 mois permet aux RH de fournir toutes les informations essentielles en petites doses, plutôt que de tout déverser en quelques semaines. Le processus appelé « alimentation au compte-goutte », empêche les nouvelles recrues d'être submergées d'informations et les aide en fin de compte à retenir toutes ces connaissances sur le long terme.

    Les inconvénients
    Un onboarding de 3 à 6 mois peut représenter beaucoup de travail pour les RH si un bon logiciel d'onboarding et des conseils venant d'experts font défaut.

    Les professionnels des RH conviennent que 90 % des nouvelles recrues prennent la décision de rester dans un nouveau poste au cours des 6 premiers mois. Il est donc judicieux du point vue d'une entreprise de prolonger la période d'onboarding de sorte que celle-ci coïncide avec la période très importante de « première impression ».

    Plus_Circle_01 6 mois et plus : A l'épreuve du temps


    Alors qu'une période de 3 à 6 mois est considérée comme le « sweet spot » pour l'onboarding, de nombreuses organisations vont un pas plus loin avec 19 % des nouvelles recrues ayant fait l'expérience d'un parcours d'intégration formel qui a duré plus de 6 mois.

    Les avantages
    Un parcours d'intégration d'une durée de 6 mois procure les mêmes expériences positives qu'un parcours de 3 à 6 mois. Il y a davantage de temps pour fournir toutes les informations au compte-goutte, plus d'opportunités de bien connecter avec les collègues et un soutien plus formel.

    Les inconvénients
    Certaines recrues n'ont pas besoin d'un tel niveau de soutien. De plus, un parcours d'intégration de cette envergure peut être une contrainte importante pour les RH, en particulier dans les grandes organisations.

    Si vous souhaitez élever votre onboarding à un niveau supérieur, des activités et un soutien formels facultatifs qui vont au-delà de la barre des 6 mois sont d'excellents moyens pour inspirer vos nouvelles recrues et démontrer clairement votre engagement en faveur de leur réussite.

    QMARK A retenir_


    De manière générale, l'onboarding devient de plus en plus efficace au fil du temps. Les processus plus courts ne donnent pas les mêmes résultats et peuvent nuire aux métriques de votre personnel.

    Pour des résultats qui équilibrent investissement et rendement, envisagez d'étendre les activités formelles des nouvelles recrues jusqu'à 3 mois et plus, de façon à ce que vos nouveaux employés reçoivent le niveau de soutien dont ils ont besoin pour réussir sur le long terme au sein de votre organisation.



    Vous voulez en savoir plus sur la manière dont Talmundo vous aide à accompagner vos nouveaux employés dès qu'ils acceptent une offre d'emploi ?

    New call-to-action

     


    Sujets: Onboarding , Featured , HR
    Plus de contenu sur l’intégration